Mis en avant

Tu m’écoutes, Macron? Je suis un Québécois…(mise-à-jour)

Mise à jour:

Ce qu’il faut savoir sur la « dette » de la France envers Haïti


https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1111484/3e-jour-manifestations-haiti-prix-carburant-morts-vols-annules

Tandis que la situation revient lentement à la normale en Haïti, après une fin de semaine de chaos et de violence, Ottawa recommande toujours aux Canadiens d’éviter tout « voyage non essentiel » dans le pays.


https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1111395/hausse-prix-essence-gouvernement-ultimatum-chambre-deputes

Le gouvernement haïtien a lancé samedi un appel au calme, alors que la vindicte populaire ne diminuait pas et que les manifestations violentes contre la hausse du prix de l’essence se poursuivaient pour une deuxième journée consécutive.


https://www.afp.com/fr/infos/335/haiti-nouveaux-pillages-les-contestataires-appellent-la-greve-doc-17d5751

https://www.rci.fm/infos/social/violentes-emeutes-haiti-apres-la-hausse-du-prix-des-carburants

http://www.haitilibre.com/article-24449-haiti-flash-hausse-du-prix-des-carburants-le-gouvernement-joue-sur-les-mots.html

(le site de tvanouvelles ne semble pas fonctionner en France, je ne sais pas pourquoi)

http://www.tvanouvelles.ca/2018/07/08/cri-du-cur-de-manifestants-dans-les-rues-dhaiti

La hausse du prix des carburants décrétée à Haïti a des conséquences désastreuses sur les prix des nombreuses denrées et biens de consommation, selon des manifestants qui ont lancé un cri du cœur devant les caméras.

http://www.liberation.fr/planete/2010/03/25/haitila-dette-originelle_617159

En 1825, la France impose à sa lointaine colonie de payer à prix d’or sa nouvelle indépendance. L’économie de l’île, qui se saigne durant cent vingt-cinq ans pour honorer son contrat, ne s’en est jamais relevée.


Mise à jour:

La dette d’Haïti envers la France entièrement annulée

Oui, une dette avait été annulée en 2010, mais ce n’est pas LA dette dont je parle! 

Voyez par vous-mêmes:

Haïti: le poids d’une dette vieille de 200 ans


Si tu lis mon blogue, monsieur le président de la cinquième république Française (ou whatever), tu vas devoir faire quelque chose pour ces pauvres gens. Sinon, moi, Québécois, je ne vais plus avoir aucun respect pour toi!

Je n’ai pas peur d’avoir l’air fou, moi, monsieur! Et toi?👺😥

The Universal Council: Source Returns ~ December 23, 2019

Rose Rambles...

Today the age of decadence amongst your elite comes to a close. Do not forget what it is to be human. Caring sharing and loving still existed and continues to exist regardless of the dark ones penetrationinto your world.

You have never lost your balance and remained a caring being of light. Not just for humans but for us all, and for that we thank you. We thank you for all you have done. Source is the oneness that binds us all and we are all beings of light and one in the eyes of the creator.

Today is a most important day dear one, do not be fearful of the coming new age of the lightworker, it is your time to shine, so shine brightly, you are an amazing resilient species and a marvel of his creation, a light in the darkness.

You have never lost faith and hope…

Voir l’article original 342 mots de plus

The Galactics: Awakening to the NOW ~ December 21, 2019

Rose Rambles...

Beloved Ones,

We are the members of your Galactic Family, who have come into your NOW to remind you that YOU are special. Yes, we mean YOU, the one who reads, and/or shares of this message with others.

We have come here into your a higher frequency of Self that directs you to remind yourself that NOW is the week, the day, and/or the minute in which YOU can begin the process of awakening to the NOW.

“What is the NOW?” we hear you say. Our answer is that the NOW is when you have released all excuses and reasons that make it “impossible” to answer the “Inner Call,” which seems to become louder and louder the more you try to ignore it OR when whenever you decide to hear it.

“After all, why would anyone want to ignore their chance to awaken to the NOW?” we hear you say…

Voir l’article original 1 244 mots de plus

Cocon

Je n’arrive plus à écrire comme autrefois.

J’ai besoin de me reposer et de l’alimenter.

Je ne veux plus jouer au soldat.

Je veux retourner vers ce qui m’a alimenté autrefois…

Ipek-kozasi

Je ne veux pas devenir un ordinateur, mais je veux retrouver le monde de la programmation. C’est un monde où il y a beaucoup de créativité, même si en apparence ce monde semble stérile et froid.

 

La Grande Prostituée. . .

J’entends et lit ici et là, que la démocratie serait la Grande Prostituée. Et la Grande Prostituée viendrait à la fin des temps. Bon, je n’ai pas vraiment investigué la chose, sauf dans mes pensées. Mais si la démocratie est une prostituée, et que la prostitution est le plus vieux métier du monde, alors le populisme est la plus grosse arnaque pour empêcher de voir clair. Explications:

Si la démocratie ne se contentait que de choisir quel jeux faire le dimanche, alors là il n’y aurait pas de problèmes. Mais le rôle de la démocratie est de soumettre au peuple des options, dont aucunes d’elles n’est un jeu. En d’autres mots, la démocratie force le peuple à décider entre deux options, soit celle qui a un retour bénéfique dans l’immédiat, mais avec de gros problèmes dans l’avenir, et celle qui cause problème dans l’immédiat mais avec un gros bénéfice dans l’avenir. Or, sachant que le peuple est soumis à de la publicité et de la propagande, et qu’individuellement il n’a pas vraiment conscience d’être ce peuple justement, l’option qu’il choisira est facile à deviner.

Donc, on maquille la démocratie. On ne vote plus pour des solutions à des problèmes, mais pour des partis politiques qui eux vont trouver des solutions on ne sait pas trop comment. Le problème reste le même: comment faire mieux avec pire.

La démocratie s’immisce partout dans cette fin de cycle. Ne pas être un pays démocratique rime toujours ou presque avec dictature. Mais demandez au pauvres peuples libres la définition de ce mot, et vous aurez de drôles de réponses.

Je sais que la Libye sous Kadhafi allait beaucoup mieux que la Libye « libérée » de la dictature.

Je ne sais pas quoi écrire d’autre pour le moment.

 

Discovery 2

Révélation Cosmique

discovery2

J’ai regardé la deuxième saison de Star Trek Discovery. Je ne ferai pas une critique ou un résumé. Je vais simplement signaler quelques trucs.

Porteur de flambeau (torchbearer)

Le leader des méchants de service Klingons est surnommé torchbearer. Or, ce nom désigne également Lucifer.

http://whale.to/c/lucifer_the_light_bearer.html

Capture du 2019-12-17 15-56-09

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lucifer

Ange Rouge

Une des énigmes importantes de la série est un personnage mystérieux, surnommé l’ange rouge, car c’est ainsi qu’il apparaît aux personnages. C’est aussi une référence à Satan, l’ange déchu.

Michael-Burnham-and-Red-Angel-in-Star-Trek-Discoveryhttps://www.allaboutgod.com/history-of-satan.htm

A.I.

Mais la menace principale de la saison est une intelligence artificielle, baptisé control puisque émanant du système de la fédération du même nom, qui va détruire toute vie consciente dans le futur. Tiens, tiens.

https://screenrant.com/star-trek-discovery-control-ai-new-borg/

Œil gauche

Comment l’A.I. assimile un humain ? Par une aiguille qu’elle insère dans l’œil gauche. Cette fois, j’avoue que c’était vraiment pousser un peu trop le bouchon. La même chose que…

Voir l’article original 98 mots de plus

La seule politique qui vaille…

Imaginez un monde où les décisions politiques étaient prises de manière à maximiser la liberté, tout en minimisant la pollution…

La première liberté, c’est la liberté de faire des erreurs. La seconde liberté, c’est la liberté de créer à partir des erreurs commises. La troisième liberté, c’est de pouvoir communiquer ses créations aux autres.

La pollution c’est d’imposer le fardeaux de ses erreurs sur les épaules des autres. Il y a autant de types de pollutions qu’il y a de types d’erreurs. À un niveau élevé de conscience, c’est bien possible de ne plus considérer la pollution comme telle. Mais à des niveaux de conscience autres, la pollution brime le besoin et même la capacité à être libre.

Quand les politiciens commettent des erreurs, pour ensuite forcer la population à créer des solutions pour les erreurs que ces politiciens ont commise, là on ne peut pas parler de liberté. Pour qu’un politicien soit libre, il doit pouvoir créer de lui-même à partir des erreurs qu’il a lui-même commis.

Je ne sais pas quoi écrire d’autre pour le moment.

Crédit (posté simultanément sur HPUqu)

Donner crédit à quelqu’un, c’est laisser s’effondrer son propre libre-arbitre au profit des croyances de cette personne à qui on donne crédit. Cela se nomme la crédibilité.

Une croyance est un enchevêtrement de faits et d’actions, qui misent ensembles, donne l’impression au débiteur (celui ou celle qui donne crédit) qui propage la croyance d’avoir autant de crédibilité que la personne qui a été créditée par le débiteur.

La crédibilité a donc un double-sens.

  1. Voler le libre-arbitre.
  2. Donner du crédit.

En vérité je vous le dit: n’est crédible que le sot. Car dans un monde mature, lucide, et intelligent, fait crédit au sot n’est qu’un geste de charité.

Si le besoin de croire donne la confiance, elle ne donne pas pour autant la sécurité. La sécurité est une technique. Et comme toutes les techniques, elle doit se rafraichir avec le temps.

Or, beaucoup ne font pas la différence entre ‘connaissance’ et ‘confiance’. Pour les uns, tout ce qui est ‘scientifique’ est digne de confiance. Ils accordent au processus scientifique beaucoup de crédibilité, car pour eux, ce qui est scientifique donne la sécurité. Mais puisque l’action d’être ‘scientifique’ n’est rien d’autre qu’une technique, ces personnes ont alors des pertes de mémoire sélectives puisqu’en donnant du crédit ils perdent leur libre-arbitre. L’absurdité entre vouloir rester dans les dogmes de croyances tout en cherchant la sécurité saute aux yeux.

Pour les autres, le crédit est vu comme un jeu. Les anciens schémas de pensée s’effondrent comme autant de libre-arbitre dépensé à outrance, pour ensuite revenir un à un dire coucou pour qu’on ne les oublie pas.