Voyager 3, vers une fiction…

L’idée ici c’est qu’il y a eu une troisième sonde Voyager, après Voyager 1 et Voyager 2. La sonde Voyager 3 aurait permis de trianguler avec les deux autres sondes, je ne sais pas quoi. Mais là on est pris, car la sonde Voyager 3 empêche la respiration par ambification de se faire. Par là je veux dire que l’ambification c’est la caractéristique qu’ont les astres d’échanger avec d’autres astres. Ce type de respiration implique donc pour l’astre, un commencement et une fin. Tandis que chaque respiration permet de perdurer aussi longtemps que voulu. La fin d’un astre est sa singularité. Donc, un trou noir.

Évidemment, le processus d’ambification complète de la Terre qui la fait suffoquer peut être dû à plusieurs facteurs. Par exemple, les recherches du CERN ont peut-être créé un portail quelconque, une déchirure dans la fiction espace-temps, ou bien quelques singularités qui se promènent maintenant ici et un peu partout avant de pouvoir un jour se réveiller (phoenix).

Si le CERN a créé un trou noir, alors les effet de se trou noir ont commencé à se faire sentir bien avant sa création par le CERN. D’où l’exploration spatiale, d’où les sondes Voyager.

Dans certains milieux, on dit que la Terre est sous quarantaine. Même dans un épisode d’X-Files (l’épisode 4 de la saison 11), vers la fin de l’épisode il y a un extra-terrestre qui vient pour dire que la Terre est sous quarantaine dorénavant.

L’ambification implique une sortie, car autrement il n’y aurait pas d’ambification. Pas besoin d’avoir un mot qui ne veut rien dire, puisqu’il suffit de ne rien écrire pour obtenir le même effet. La nature n’aime pas le gaspillage, oubliez-pas ça.

Au niveau fictif, j’aime croire qu’il suffira d’un simple signal, une sorte de couleur bleue unique, en quelque sorte, envoyé je ne sais pas où, pour faire en sorte que nous nous libérerons de ce qui nous retiens où nous sommes.

Parce que si la Terre est en processus d’ambification, alors le système solaire aussi. Souvenez-vous où se trouvent Voyager 1 et 2. Et Voyager 3, qui officiellement n’a pas été lancé, mais dont les pièces ont été utilisés (par la très fiable agence NASA, pas du tout sarcastique ici) pour servir je sais pas quoi.

Ben c’est çá. Si nous sommes dans un processus d’ambification, alors le coeur de la Terre se refroidit un peu. Où va la chaleur ? vers l’autre côté de la Terre, c’est-à-dire où nous sommes. Si la Terre est dans un processus d’ambification, alors Mars aussi. Avez-vous lu la nouvelle qui dit que la calotte polaire de Mars est en train de fondre?

Auteur : leresidue

Libérons les imprévus! 11¡¡11¡¡!!¡¡!11!!

2 réflexions sur « Voyager 3, vers une fiction… »

  1.  » qu’il suffira d’un simple signal, une sorte de couleur bleue unique, en quelque sorte, envoyé je ne sais pas où, pour faire en sorte que nous nous libérerons de ce qui nous retiens  »
    qui, que somme nous ?
    somme nous extérieur a la terre comme un corps étranger ou somme nous une partie de la terre ? bon peut être pas la partie la plus réussie, la plus équilibré de GAYA !
    on ne met en quarantaine que ce qui représente un danger pour l’ensemble !
    ou cacher une clef pour éviter que ces primates fouineur ne la trouve trop tôt ?
    sans doute au dernier endroit ou l’animal humain s’attendrait a la trouver ; sous ses yeux !

    Aimé par 1 personne

  2. Je crois que ça a un lien avec ce que les Juifs classent comme étant les ‘goyim’. Je ne suis pas juif, et je ne suis pas de religion(s) non plus, mais l’idée qu’il y a « eux » et puis « nous », est conforme à mes observation quant au fait qu’il y aurait deux humanités distincte sur cette planète. Et l’humanité plus proche des animaux dans leur sociabilité serait celle qui mérite d’être sauvé.

    Parce qu’on ne peut pas nier, qu’une des deux humanité aime bien se moquer de ce qui n’est pas comme elle. Ou bien c’est le contraire, faut pas se moquer pour des raisons de rectitude politique. C’est un si cette humanité était robotisée. Ses schémas de pensée ressembleraient plus à de l’intelligence artificielle qu’à autre chose.

    C’est peut-être aussi que le rayon bleu a déjà été envoyé, et que nous attendons que se fasse le processus de libération de la quarantaine.

    Dans le mouvement Qanon, Q parle des ‘anons’ et des ‘autists; . Je crois qu’il fait référence aux personnes dans la société qui ne sont pas des ‘goyim’. Dans la seconde guerre mondiale, Les Nazis persécutaient aussi les autistes. Mais un médecin a alors inventé une condition, « Asperger », dans laquelle il mettait des enfants à l’intelligence singulière. Car autrement ils auraient terminé en camp de concentration.

    Ces juifs qui culpabilisent les autres sur l’holocauste sans prendre en compte qu’il y a d’autres communautés à par elle qui ont souffert de cela, hé bien, ces juifs en particulier, sont peut-être eux des goyim.

    Je ne crois pas que nous extérieur de la Terre, en tant qu’espèce cognitive. Mais la cognition des humains a besoin de beaucoup de terreau fertile pour s’émanciper, et ce terreau n’est juste pas là, pour l’ensemble, car les goyim ont tout pris pour imiter ici ce qu’il imiteraient ailleurs s’ils y étaient : un avantage dans l’immédiat au détriment du futur.

    Le signal bleu serait peut-être une preuve que les non-goyim (plutôt que de dire juif, car la religion juive n’est pas universel, ça j’en suis certain) ont repris le contrôle de la planète. Et en partie, cela aiderait nos amis extraterrestres à rectifier le tir à propos de l’ambification de la planète.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.