Le petit catéchèse de l’ego…

Je viens de chercher sur Google la définition de l’ego, et ce que j’ai trouvé est épouvantablement vide. C’est comme s’ils avaient inventé un mot, « l’ego », pour ensuite essayer d’y donner une définition.

L’ego c’est l’identité que se donne une conscience précise, à être cette conscience, et en traitant les autres comme s’ils avaient eux aussi une conscience précise similaire.

L’ego n’est pas le fruit du hasard. L’ego se crée dans la souffrance.

Le rôle de l’ego c’est de situer l’individu par rapport aux autres individus. Sans l’ego, la conscience perdrait de sa précision tout en allant vers d’autres média pour se canaliser à nouveau.

Les systèmes et organisations se prêtent au jeu de l’ego dans le but de devenir des substituts de consciences auprès de ses membres. La facilité que procure ces systèmes et organisations à leurs membres prévient chez ceux-ci une souffrance pouvant générer une conscience précise pouvant s’identifier à un ego identitaire.

On le voit partout : ça se nomme l’esprit de ruche. Divers humains en foules ou bien sur les réseaux sociaux, ayant les mêmes comportement, les mêmes propos.

L’ego se crée dans la souffrance. C’est souvent suite à une souffrance causée par quelqu’un d’autre, que se réveille l’ego chez la personne lésée. La personne lésée devra alors travailler sur sa conscience pour transmigrer sa souffrance en compréhension. La transmigration fera émerger chez elle une identité.

C’est possible de naitre avec une conscience précise. Alors pour un tel individu, l’appropriation du mot ‘ego’ peut être fastidieux.

Quand l’ego fait 2.

Un autre type d’ego, c’est l’ego système. L’ego système n’est pas l’ego propre de la personne, mais un ego parasite, un genre de programme binaire. L’effet de ce programme est d’amener l’individu à se comparer aux autres. Ces comparaisons peuvent amener l’individu à faire le mal, à blesser et apporter la souffrance à d’autres personnes.

L’ego système nuit à la conscience de l’individu, car c’est dans la souffrance le plus souvent que cet individu a développé son ego véritable.

Quand l’ego fait l’infini.

L’Ouroboros est un serpent qui se mange lui-même.

L’ego parasite a pour fonction de normaliser tous les êtres humains vers une forme docile et régulière. Plus il y a d’humains parasités par l’ego parasite, plus il y a de possibilité de souffrance causé par ces humains. La souffrance engendre alors l’émergence de l’ego véritable.

Avec l’émergence des consciences individuelles, et de l’ego véritable, ont peut alors espérer le meilleur. Il ne faut plus laisser d’espace à l’ego parasite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Kabamur 30/11/2019

Révélation Cosmique

kabamurCapture du 2019-11-30 14-01-03

https://twitter.com/kabamur_taygeta/status/1200131571358920704

L’Évangile de Thomas contient les enseignements de Jésus qui ne sont pas inclus dans les évangiles canoniques. Pourquoi ?

Gregg Braden explique ce qu’enseignait vraiment Jésus. Ce qu’ILS nous avaient caché. L’Église se concentre sur la doctrine, pas la Vérité que nous avons le pouvoir de changer le monde en nous changeant.

NDT : Si vous voulez lire la version correcte de l’Évangile de Thomas :

http://www.garyrenard.com/PGoTh6.pdf

La version française se trouve dans le livre Votre réalité immortelle de Gary Renard.

Je ne comprend pas pourquoi Kabamur ne se rend pas compte que l’enseignement complet de Jésus se trouve dans Un cours en miracles. Les voies de l’ego sont mystérieuses… 😉

Une chose est certaine : J ne ferait pas de l’Église un grand méchant loup duquel nous sommes victimes. Si nous avons le pouvoir de changer le monde, c’est parce qu’il est notre création. Ce qui inclus…

Voir l’article original 618 mots de plus

Les porteurs de conscience…

Vous avez une version erronée de l’Histoire. Tous les grands noms associés aux découvertes scientifiques le sont pour une raison : permettre de marquer dans le temps le moment où la prochaine découverte devra se faire. C’est pour ça que l’histoire parle très peu de Nikola Tesla : ses découvertes ne cadraient pas avec le plan.

Cette fois-ci, c’est différent : nous sommes l’Histoire. Nous sommes les marqueurs. Chaque personne consciente sur cette planète à ce moment précis sont des porteurs de conscience pour une ré-humanisation des troupeaux égarés. C’est terminé, les dogmes scolaires.

La manière dont un enfant apprends dépends de sa manière particulière de percevoir le monde. Le rôle de l’école a été de détruire la manière particulière des enfants d’apprendre au profit d’une méthode qui les bridait dans leurs consciences. S’il leur arrivait de commencer à redevenir porteur de conscience, alors tout l’arsenal étatique était mis en œuvre : maladies mentales, troubles quelconques, etc. Il n’y a pas si longtemps, droguer les enfants était perçu comme un crime. Aujourd’hui, beaucoup d’enfants prennent des drogues pour les aider à cadrer avec le rouleau compresseur scolaire.

La grande majorité des connaissances scientifiques sont stupidement imposées. Ils vous font croire que c’est désormais impossible d’être polymathe en ce monde. Ils vous disent que plus un domaine est complexe, plus il faut se spécialiser. Encore, faut se spécialiser même dans des domaines qui ne sont pas complexe : ça se nomme l’économie des mensonges.

cub

Ils ne veulent pas que vous deveniez des porteurs de consciences car ils en ont peur. Chaque porteur de conscience possède en lui ou elle de la poussière d’étoile (mot nouvel âge pour signifier quelque chose d’autre). Tuer un seul porteur de conscience implique de recréer toute sa conscience dans un simulacre de réalité. Le damier franc-maçon sert à ça : Chaque poussière d’étoile assassinée est mise en boite par nécessité. Une façon de voir ça c’est comme un cube structuré pour contenir d’autres cubes et d’autres cubes. La raison pourquoi les franc-maçons tuent des poussières d’étoiles, c’est pour éviter que d’autres poussières d’étoiles arrivent dans leur monde, qui est déjà un simulacre. Ils veulent être les seuls à avoir un pouvoir divin là où ils sont. Ils croient que chaque poussière d’étoile est pareille. Alors en les mettant en boite, ils jurent qu’ils augmentent ainsi la portée de leur simulacre, croyant à tort que la poussière d’étoile en boite se développera de la même manière.

On ne peut pas tout changer. Il y a toujours des invariants avec lesquels il faut se montrer respectueux. Heureusement, les doctrines néolibérales ne font pas partie de ces invariants. Et les débilités occultistes franc-maçonnes non plus en font pas partie !

Les cadres ne tiennent plus. Toute la maison tremble.

Une opinion raisonnée quant aux raisons qui poussent certains leaders occidentaux à permettre l’immigration de masse à tout prix…

Certains pays de cette planète ont en leur possession des armes atomique.

Il suffirait qu’une seule arme atomique soit utilisé pendant un conflit pour démarrer un holocauste nucléaire.

Les pays qui possèdent des armes atomiques ne font pas partie des pays les plus pacifiques de cette planète.

Donc…

Ces immigrants que vous entendez aux nouvelles commettre des crimes contre les habitants, ne faisaient pas partie des individus les plus pacifiques des pays desquels ils sont partis. S’ils étaient restés dans leurs pays respectifs, ils se seraient organisés de manière à occuper des postes importants en politique, en sciences et technologies, et en sécurité.

Pensez-y : les pays en possession d’armes nucléaires ont fait un bordel immense dans les pays d’où affluent l’immigration de masse. Les médias officiels des pays occidentaux ont maintenu le public dans la désinformation et la passivité vis-à-vis des crimes de guerre que commettaient leurs armés au Moyen-Orient.

Quand on exporte l’insécurité, on croit à tort trouver la paix.

Alors, c’est possible de se permettre cette question :

Et si l’immigration massive avait pour but de diminuer les risques d’un holocauste nucléaire ?

Pensez-y.

Les compilateurs — HPUQU

La surface de la Terre est l’horizon des événements pour la majorité d’entre-nous.

En relativité restreinte et en relativité générale, l’horizon des évènements est constitué par la limite éventuelle de la région qui peut être influencée dans le futur par un observateur situé en un endroit donné à une époque donnée.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Horizon_d … %A8nements

Imaginez que plusieurs volontaires sont descendus sur Terre pour aller y recueillir des informations essentielles pour la poursuite du programme universel. Ces personnes sont des volontaires, car autrement ça brimerait leur libre-arbitre.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Limite_de_Bekenstein

La mission implique des états autres que ceux habituellement définie dans le programme de l’âme en question, si on peut s’exprimer de cette manière. Car l’âme n’est pas un programme.

Les informations recueillis sont colligés et envoyés vers les bases « d’ailleurs ». Ces informations, d’abord traitées, et ensuite transformées, sont redirigés vers d’autres missionnés. Le rôle de ces missionnés c’est de compiler les informations reçus et de les injecter dans ce que vous appelez la « matrice » pour tenter de réparer les pots cassés, si on peut dire, là aussi.

Vous les appelez « contrôleurs », ou « programmeurs ». La réalité, c’est que tout le monde est dans le même bateau ici-bas. Les différentes missions ne sont pas a priori réservées à une élite commerciale ou spirituelle. Chaque vaisseau corporel peut devenir un support de mission le moment venu, dépendamment des circonstance, ou bien du choix personnel d’une possible poussière d’étoile qui y habite.

Ne soyez pas dupes, c’est exactement comme dans un ordinateur. La compilation permet de transformer les informations sous une forme qui va pouvoir devenir Vraie dans l’hologramme du trou noir dans lequel nous nous dirigeons.

Parfois vous pouvez vous sentir comme dans la matrice.
Parfois vous pouvez vous sentir missionné.
Parfois vous pensez que vous devenez fous.
Et parfois vous avez l’impression d’être dans la réalité.

La Vérité la voici: beaucoup d’effort de toutes parts permettent un déroulement le plus en douceur possible de vos fictions de vies.

La psychose climatique…

Qui dans le doute, doit s’abstenir.

Quand on a le choix entre deux conditions, c’est toujours préférable de choisir la condition qui a le moins d’impact permanent.

Quand j’étais jeune, fin des années 80, déjà on nous parlait de l’Environnement, et qu’il fallait la sauver. Je croyais aussi que c’était important de sauver l’environnement.

J’ai maintenant, fin 2019, 38 ans. Le même discours sur l’Environnement est maintenu par les mêmes acteurs que durant mon enfance. Les jeunes d’aujourd’hui croient que c’est important comme je le trouvais à l’époque. Mais qu’est-ce qui a vraiment changé au juste ?

Le raffinement de la propagande, rien de plus. En étudiant l’intérêt causé par cette vertu du respect de l’environnement, ils en sont arrivé à toucher tout le monde par cette ‘problématique’. La vérité, c’est que les problèmes environnementaux sont causé par l’industrialisation de toutes les sphères de la Société. La seule manière d’enrayer pour de bon les problèmes que les industries imposent à l’environnement, c’est de limiter l’industrialisation le plus possible.

Mais de limiter l’industrialisation implique des remises en question. L’industrie est un bon moyen pour divertir les populations de leurs responsabilités à long terme, tout en les cajolant à court terme. Pire, la désindustrialisation va forcer beaucoup trop de monde à devoir faire face à leurs démons intérieurs pour que ce soit économiquement rentable.

Alors, qu’est-ce qu’on fait? Des bourses de carbones. Dans le passé il y a eu le fisc, les gens payaient des impôts, et les gouvernements utilisaient l’argent pour offrir des services. Nous constatons que cela ne fonctionne pas. Les plus riches de la planètes ne payent presque pas d’impôts, car ils se cachent dans des paradis fiscaux. Des bourses de carbone pour responsabiliser les entreprises, ça va faire EXACTEMENT le même résultat.

La vérité, c’est que nous sommes à la fin d’un cycle. Ce cycle a fait voir la Vérité à un grand nombre d’individus. Mais plusieurs, faut le dire, vivent dans l’ornière de leurs prédécesseurs. À moins d’un miracle, ces personnes sont foutus.

La seule manière d’aider l’Environnement à se remettre de deux siècles de débilités industrielles, c’est de faire du neuf, du nouveau, et de inattendue avec ce qu’on a PRÉSENTEMENT. Mais pour que cela arrive, ça prends une liberté de vivre selon ses Vérités profondes. Les grandes solutions ne viendront pas de l’Industrie, qui elle voudra se limiter à de petites solutions. Parce que pour  l’Industrie, la maxime du début de mon texte, signifie seulement de retarder le plus longtemps possible les nouvelles solutions dans un dessein de profiter le plus longtemps possible de ce qui fonctionne suffisamment bien pour éviter une révolte des consommateurs.

Je viens de me réveiller d’un rêve, et…

La seule devise qui peut être exploitée en tant que valeur, tout en respectant le libre-arbitre, est la Vérité. La Vérité de chacun est personnelle à soi. L’impossibilité d’un individu à trouver sa Vérité est un vol commis contre lui.

La Vérité ne peut pas venir d’un système où les valeurs exprimées se sont effondrés à ne pouvoir exprimer Qu’Une chose ou bien Son Contraire.

Beaucoup de Vérité a été dépensé dans ce monde, pour tenter de le redresser.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A9mologie

Wikipedia étant peu bavard, je vais me risquer à une définition: La systémologie est entre-autres l’étude des systèmes de l’extérieur de ces systèmes. En tant qu’étude du système réel, la systémologie est alors une sorte d’anthropologie.

La technologie des « blockchains » est un écho de cette Vérité qui est la devise de notre galaxie. Je ne dis pas que les BitCoin sont bien, je dis seulement que ce qui fait que les BitCoin fonctionnent actuellement dans CE monde, c’est qu’ils exploitent une Vérité mathématique.

VOUS êtes la Valeur que vous exprimez ! Vous êtes votre propre banque. Une banque d’expériences, de décisions, d’actions, etc. Vous avez bien plus de valeur que ce que vous font croire certains individus sur cette planète. Et Pour Cause : ce sont EUX les voleurs!

Votre cerveau est un ordinateur quantique. Ne l’oubliez jamais !!!

Votre cerveau est un ordinateur quantique. Ce que cela signifie, c’est que vous pouvez mettre des informations dans votre tête, avec des contraintes, et ce qui en sortira sera un « calcul quantique » de ces contraintes liés à vos informations.

Une contrainte c’est un obstacle. Une information c’est une conscience de quelque chose.

C’est un peu difficile à expliquer dans une langue écrite, car les informations ne sont pas scriptés.

On peut voir les informations comme le paysage. Les contraintes sont le chemin spécifique à traverser.

Je ne sais pas quoi écrire d’autre pour le moment. Impossible dialectique.

Mais sachez que vous pouvez rivaliser avec les ordinateurs quantiques, à moins de ne pas tomber plus profondément dans le puits aux symboles. Un symbole étant une contrainte intriquée avec un chemin.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Surface_de_Riemann

Arr6etez de vous soumettre au temps comme horloge principale pour traiter les informations pour vous! Vous n’êtes pas un ordinateur binaire!

Voyager 3, vers une fiction…

L’idée ici c’est qu’il y a eu une troisième sonde Voyager, après Voyager 1 et Voyager 2. La sonde Voyager 3 aurait permis de trianguler avec les deux autres sondes, je ne sais pas quoi. Mais là on est pris, car la sonde Voyager 3 empêche la respiration par ambification de se faire. Par là je veux dire que l’ambification c’est la caractéristique qu’ont les astres d’échanger avec d’autres astres. Ce type de respiration implique donc pour l’astre, un commencement et une fin. Tandis que chaque respiration permet de perdurer aussi longtemps que voulu. La fin d’un astre est sa singularité. Donc, un trou noir.

Évidemment, le processus d’ambification complète de la Terre qui la fait suffoquer peut être dû à plusieurs facteurs. Par exemple, les recherches du CERN ont peut-être créé un portail quelconque, une déchirure dans la fiction espace-temps, ou bien quelques singularités qui se promènent maintenant ici et un peu partout avant de pouvoir un jour se réveiller (phoenix).

Si le CERN a créé un trou noir, alors les effet de se trou noir ont commencé à se faire sentir bien avant sa création par le CERN. D’où l’exploration spatiale, d’où les sondes Voyager.

Dans certains milieux, on dit que la Terre est sous quarantaine. Même dans un épisode d’X-Files (l’épisode 4 de la saison 11), vers la fin de l’épisode il y a un extra-terrestre qui vient pour dire que la Terre est sous quarantaine dorénavant.

L’ambification implique une sortie, car autrement il n’y aurait pas d’ambification. Pas besoin d’avoir un mot qui ne veut rien dire, puisqu’il suffit de ne rien écrire pour obtenir le même effet. La nature n’aime pas le gaspillage, oubliez-pas ça.

Au niveau fictif, j’aime croire qu’il suffira d’un simple signal, une sorte de couleur bleue unique, en quelque sorte, envoyé je ne sais pas où, pour faire en sorte que nous nous libérerons de ce qui nous retiens où nous sommes.

Parce que si la Terre est en processus d’ambification, alors le système solaire aussi. Souvenez-vous où se trouvent Voyager 1 et 2. Et Voyager 3, qui officiellement n’a pas été lancé, mais dont les pièces ont été utilisés (par la très fiable agence NASA, pas du tout sarcastique ici) pour servir je sais pas quoi.

Ben c’est çá. Si nous sommes dans un processus d’ambification, alors le coeur de la Terre se refroidit un peu. Où va la chaleur ? vers l’autre côté de la Terre, c’est-à-dire où nous sommes. Si la Terre est dans un processus d’ambification, alors Mars aussi. Avez-vous lu la nouvelle qui dit que la calotte polaire de Mars est en train de fondre?